Résumé de la vidéo du reportage sur le jour n°5

Jour 5, 14 Juillet 2007

Gabriel,Connie et Yuen-Lin visitent le camp avec un ordinateur qui leur permet de montrer les photos aux enfants.

Yuen-Lin pense que filmer les gens et se servir des vidéos pour sensibiliser ceux qui habitent dans des pays riches est un excellent moyen.

Les gens dans les camps ont l’impression d’être connectés avec le reste du monde et de pouvoir être écoutés.

Les enfants sont pris au polaroïd et on leur offre la photo.

Les enfants demande à Connie d’écrire leur nom dans son carnet, de la sorte ils se sentent connectés avec le monde extérieur

Un jeune garçon demande à Connie de venir à sa tente et voir ses conditions de vie et regarder les dessins qu’il a faits.

Dans la tente ils n’y a pas de lit, ils ont une sorte de tapis et dorment à même le sol.

Alhafis a 10 ans.

Ses dessins représentent les soldats et les victimes, parmi lesquelles un bébé.

Au mur, il a affiché une dizaine de ses dessins. Ils racontent tous sa vision de la guerre et des tueries qu’il a vues.

Ils sont un témoignage et il veut que les gens sachent.

Il aimerait retourner chez lui, tout de suite, s’il le pouvait.

Lorsqu’on lui demande ce qu’il aimerait faire plus tard, il dit qu’il aimerait être médecin.

Ce jeune enfant est si mature et ses dessins si poignants que cet interview montre combien les souvenirs doivent être conservés pour ne pas oublier le génocide.

Comments

comments

Leave A Comment



c