Jour n°4

Scott, Colin, KTJ et Gabriel quittent maintenant N’djamena pour partir vers l’est, destination Abeche. Après avoir reçu leurs différentes autorisations, ils ont rencontré les représentants du HCR et ont discuté de la situation actuelle près de la frontière Tchad-Darfour. 5.000 réfugiés environ y ont été installés dans les camps de Kounongo et de Mile, tandis que 5.000 autres environ restent éparpillés dans la zone frontalière. Un grand nombre de ceux qui ont choisi de rester ont pu récupérer du bétail de leur village et leur faire passer la frontière. Certains fréquentent les écoles bâties par JEM. Par ailleurs, des missions du HCR indiquent dans leurs rapports que l’on entend des bombardements dans la région du Darfour.

Après une mise à jour sur la situation, Youssouf apporte à KTJ et Gabriel un matériel maintenant familier : des toiles de tente qui ont été peintes d’un côté par des élèves de l’école primaire de Petaluma en Californie, et de l’autre par des réfugiés du Darfour. Cela faisait partie de leur mission de i-ACT 4 en janvier-février 2008, lorsque l’équipe a été forcée de laisser les toiles de tente au moment de leur évacuation lors de la tentative de coup d’état militaire.

Sur l’un des côtés d’une toile, Ryan a dessiné un soldat tenant un fusil avec un cercle barré d’une ligne indiquant « Pas de guerre ». Sur l’autre côté, Moubarakh, sans aucune aide, veut faire partager son expérience d’une nation ravagée par la guerre et le génocide. Lorsque des hommes sont la cible de massacres et des femmes sont l’objet de viols systématiques. Son dessin montre des avions militaires bombardant des civils innocents et des cavaliers janjaweed brûlant les maisons.

Comments

comments

Category: En Français · Tags: , , ,

Leave A Comment



c